imageimageimage

imageimageimage

Blog Maître Alain Antoine

Février 2011

MAGISTRATS EN GREVE : MANQUE DE MOYENS

Ce matin, au Palais, j’observe attentivement cette grève ; j’admets assez rapidement que la Justice ne doit pas souffrir d’un manque de manifeste de moyens. Et pour la première fois de ma carrière je me sens en phase avec le corps judiciaire et totalement concerné par cette grève.

Sommes-nous de la même famille pour que je me sente ainsi concerné par ce mouvement ? Je réfléchis…

Magistrats, avocats : ce sont effectivement les mêmes aspirations qui doivent nous animer. Nous travaillons ensemble contre l’injustice.

Et dans nos démocraties modernes la Loi doit être le reflet de ce besoin de justice. En effet, la société élabore les tables de valeurs que le législateur inscrit dans la Loi. Certes, d’aucuns me diront que telle ou telle loi est injuste car souvent imparfaite. A cette vague à l’âme je leur répondrai : les lois imparfaites sont toujours moins dangereuses que l’arbitraire.